Bouton accs abonnes

UdPPC
42 rue Saint-Jacques
75005 PARIS
Tél. : 01 40 46 83 80
Fax : 01 46 34 76 61

Les dernières actualités…

dessin-journal.jpg dessin-journal.jpg dessin-journal.jpg
…au collège  …au lycée …au laboratoire

 

Adhérez à l'UdPPC : que des avantages ?Bandeau preferentiel new


 

Le Bup de décembre 2021 est en ligne (clic !)

Ce bulletin sera dans vos boîtes aux lettres vers fin décembre 2021

      Carrousel Le Bup ancien site

 APPEL AUX AUTEURS


RT @anecdotesdefou: « Les assiettes de Schrödinger » elles sont à la fois cassées et pas cassées tant que le placard n'est pas ouvert. http…
RT @Olymphys: ▶️Centre de Lyon au Campus de LyonTech-la Doua @UnivLyon1 ▶️Centre de Marne la Vallée @UGustaveEiffel ▶️Centre de Marseille…
RT @G_Lamirand: 🧑‍🔬✔️ Participation en tant que membres du jury aux Olympiades de #Physique aujourd’hui à #Tourcoing pour sélectionner les…

Réforme de l'enseignement technologique : compte rendu de l'audience à l’Inspection générale le 9 novembre 2010

Présents
Pour l’inspection générale : Jean-Yves DANIEL (doyen), Marie-Blanche MAUHOURAT, Frédéric THOLLON, Robert MAIROT.

Pour l’UdPPC : Micheline IZBICKI (présidente), Bernard CIROUX, Christiane SELLIER, Jean-Marie BIAU.

En préambule, l'UdPPC exprime son étonnement voire son désaccord profond avec les choix qui ont été faits :

  • limitation à un enseignement commun en Sciences et technologies industrielles (STI) ;
  • horaire insuffisant pour des élèves appelés à faire des études supérieures scientifiques et techniques (PSI, DUT, BTS…) ;
  • absence de préoccupations industrielles dans les thèmes abordés, ce qui est différent de la notion de professionnalisation ;
  • place insuffisante de l'électricité.

Cela étant dit, l’association a sollicité cette audience pour comprendre les objectifs de cette réforme et aider à la mise en place du nouveau programme. L’UdPPC souligne que la prise de conscience de l’importance des changements (surtout en Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable (STI2D)) a été tardive pour beaucoup d’enseignants et que beaucoup sont très angoissés par cette révolution de structure à laquelle ils ne sont pas préparés.


SORTIR LES FILIÈRES STL DE LA CONFIDENTIALITÉ
L’Inspection générale indique que la réforme a été conçue pour faire sortir cet enseignement de la confidentialité, en particulier dans le cas de la filière Sciences et technologies de laboratoire (STL) qui ne représente actuellement que 3 % des élèves passant un bac scientifique. Des prescriptions ont été transmises dans chaque académie par la Direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO) pour qu’en ce qui concerne la filière STL, elle puisse s’implanter plus largement. Une forte augmentation du nombre de sections STL est attendue à la rentrée 2011. Le but est d’élargir le public cible en direction des élèves en errance en S, ES et STG. L’objectif de cette filière est la poursuite d’études, il faut donc un enseignement plus général et ne plus être tributaire des plateaux techniques pour implanter ces filières. Cependant, ces équipements subsisteront, là où ils existent déjà.

Les élèves dont le profil correspond aux sections technologiques actuelles se dirigeront soit vers ces nouvelles filières pour certains, soit vers des baccalauréats professionnels. Ils devraient arriver à s’intégrer dans cette nouvelle formation.

Après un bac pro, les élèves pourront poursuivre en BTS voire en L3. Après un baccalauréat STI2D ou STL, les élèves pourront poursuivre en L3 éventuellement suivi d’un master. Des classes préparatoires aux grandes écoles (CGPGE) rénovées accueilleront des élèves après les baccalauréats STI2D et STL.

Des filières STI2D et STL vont être implantées dans des lycées renommés dès la rentrée 2011. Cela peut contribuer à un changement d’image.


CONTENU
Seuls les programmes de première seront publiés cette année, après la consultation.

Les niveaux de maîtrise (information, expression, outils, méthodologie) des différents items des programmes n’ont pas été spécifiés ; ils sont inclus dans les compétences. Des ressources sont élaborées par des groupes académiques ; elles seront déposées en février-mars 2011 sur les sites des Réseaux de ressources nationales :

http://www.educnet.education.fr/rnchimie/ et http://www.ac-nancy-metz.fr/RESEAUSTL/

Quelques points forts sont soulignés : ce programme montre une faible exigence pour l’utilisation des outils mathématiques, mais une forte exigence pour exprimer les concepts en français.

L’entrée pédagogique se fait à partir des objets, avec une forte coloration expérimentale en STL, car 12 h d’activités pratiques sont prévues.

L’enseignement de Chimie-biochimie-sciences du vivant (CBSV) n’est pas réservé aux professeurs de biochimie : c’est un enseignement partagé et les chimistes doivent s’y investir.


ÉVALUATION
Une évolution de l’évaluation est indispensable.

Il peut être envisagé une épreuve finale ponctuelle en STI2D. En STL, ce seraient plutôt des épreuves diversifiées : une épreuve ponctuelle théorique, une épreuve expérimentale, l’évaluation du projet pourrait être de type TPE (Travaux personnels encadrés). Ce projet doit être transversal physique, chimie, biologie. Dans le cadre de l’autonomie des établissements, ce projet peut s’intégrer de diverses façons au cours de l’année : un tiers de l’année consacré à ce projet, ou bien intégration tout au long de l’année. Ce moment peut aussi être l’occasion de coupler l’enseignement à d’autres actions, de type périscolaire, comme les Olympiades, des visites, des conférences.


FORMATION DES ENSEIGNANTS

Il n’y a plus de différence entre les postes fléchés 1500, 1510, 1512. Toutefois, dans un premier temps, les colorations des enseignants sur les postes proposés seront conservées.

Le nombre de professeurs spécialistes est trop important en STL et masque la lisibilité des contenus enseignés. Un seul professeur suffit pour assurer la chimie ou la physique en tronc commun.

Pour les enseignants de physique appliquée, il est prévu dans un premier temps une formation de six jours, axée surtout sur la chimie. Cette formation se fera avec une entrée pédagogique dans l’esprit des programmes de seconde et du programme de tronc commun STI2D. Il s’agit d’une adaptation et non d’une reconversion des enseignants de physique appliquée.


GUIDE D’ÉQUIPEMENT
Le guide d’équipement s’adresse aux voies STL et STI2D malgré une ambiguïté sur le libellé du titre. Ce guide d’équipement est visible sur le site UdPPC.