Expression de concentration : degré chlorométrique

Cette grandeur en usage dans les pays francophones d'Europe jusqu'en 2001 est aussi connue sous le nom : "degré chlorométrique de Gay-Lussac"

 Définition :
 Extrait de l'arrêté du 23 juillet 1968 :
"Le titre ou degré chlorométrique français exprime en litres de (di)chlore sec, à 0°C et sous une pression de 1 bar le pouvoir oxydant de un litre d'eau ou extrait de Javel à 20°C.
Un litre de (di)chlore gazeux à 0°C et sous une pression de 1 bar pèse 3,17 grammes."

 Ou encore :
 Extrait du décret n°69-100 du 10 janvier 1969 :
"le nombre de degré chlorométrique est le nombre de litres de (di)chlore susceptible d'être dégagé par un litre de solution sous l'action d'un acide à une température de 0 degré centigrade et à une pression de 1013,25 millibars"

Pouvoir oxydant des eaux et extraits de Javel : Les normes européennes.

 Pour respecter la directive européenne EN 862, le décret n°2001-881 du 25 septembre 2001, abroge la dénomination "degré chlorométrique".
 Aujourd'hui, nous devons donc exprimer le pouvoir oxydant des eaux et extraits de Javel en "concentration pondérale en chlore actif" (pourcentage de chlore actif ou % c.a.).
Outre la grandeur exprimant le pouvoir oxydant des eaux et extraits de Javel, la norme européenne fixe les concentrations pondérales maximales pour ces dénominations.

 L'arrêté du 23 juillet 1968 attribue l'appellation "eau de Javel" aux solutions de titre inférieur à 40°chl et "extrait de Javel" lorsque le titre est supérieur à 40°chl.
 Depuis 2001, les eaux de Javel doivent présenter une concentration pondérale en chlore actif supérieure ou égale à 2,5% et les extraits de Javel (appelés aussi "eau de Javel concentrée" ou "eau de Javel forte") une concentration pondérale en chlore actif supérieure ou égale à 8,5%.

Pratiquement, la norme européenne impose que les extraits de Javel qui titraient 48°chl (environ 12% de chlore actif) soient maintenant commercialisés à une concentration comprise de 8,5 à 10% de chlore actif (soit un peu plus de 36°chl) et que les eaux de Javel qui titraient 12° chlorométrique (environ 3,6% de chlore actif) passent dorénavant à 2,6% chlore actif (soit 9°chl)

 Ainsi, trouve -t- on dans le commerce :
- Un extrait de Javel à 9,6% de chlore actif (soit 36° chlorométrique)
- Une eau de Javel à 2,6% de chlore actif (soit 9° chlorométrique)

Les textes officiels distinguent : le "chlore actif", le "chlore actif libre" et le "chlore total"
 Le chlore actif : "available chlorine" correspond à la quantité d'ions  et aux gaz HOCl et Cl2 dissous dans la solution.
Pour une solution suffisamment concentrée et basique, le chlore actif peut être assimilé à la quantité d'ions  en solution. 

 Le chlore actif libre correspond à la quantité de gaz HOCl et Cl2 dissous dans la solution (solution neutre ou acide et de surcroît très diluée).

 Le chlore total : comptabilise l'élément chlore présent en solution et cela quelque en soit le degré d'oxydation ; Cl-, Cl2, ClO-, , .

 Michel Ficheux

Juillet 2010
Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Le_degre_chlorometrique.doc)le_degre_chlorometrique