Espace collège : les programmes

Actualité : pour enseigner à compter de la rentrée 2016

  • Une analyse du programme  "Sciences et Technologie" du cycle 3 en termes de convergences entre disciplines (7 pages), pour mieux travailler ensemble. 

Images intégrées 4

Images intégrées 3

 

Les programmes en vigueur à partir de la rentrée 2016 

  • Le programme intégral  (244 pages) : toutes les disciplines du cycle 2 au cycle 4, conforme au BO du 24 décembre 2015

Images intégrées 1

  • Un extrait des programmes  comportant toutes les matières scientifiques dans tous les cycles (82 pages) pour faciliter la concertation avec les professeurs des écoles (Conseils École Collège) au sujet des sciences, ou le travail sur des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) dans les thématiques"Transition écologique et développement durable" ou "Sciences, technologie et société". 

 

Les anciens programmes

Le programme du collège actuellement en vigueur ont eu une histoire singulière principalement en raison de l'introduction du Socle commun. 

Le BO HS n° 5 du 25 août 2005 présente les nouveaux programmes des niveaux de 5ème et de 4ème, remplaçant ceux de 1997 et de 1998 (BOEN hors-série n°1 du 13 février 1997 et BO hors série N°10 du 15 octobre 1998), et instaure la démarche d'investigation.

Le BO HS n°6 du 19 avril 2007 le complète avec le programme du niveau de 3ème et modifie celui du niveau de 4ème (ajout de contenu sur le thème des sons et signaux).

Cela était sans prendre pleinement en compte le décret du 11 juillet 2006, pris en application de la Loi du 23 avril 2005 d'orientation et de programme pour l'avenir de l'École, et définissant un socle commun de connaissance et de compétence.

Ainsi, le BO spécial n° 6 du 28 août 2008 redéfinit, dès la rentrée 2009-2010, l'ensemble des programmes des trois niveaux du collège en pensant intégrer le Socle commun. Bien que ces programmes définitifs présentent une grande richesse expérimentale, les références au Socle commun sont peu lisibles voire peu cohérentes (par exemple, la liberté pédagogique permet à un enseignant d'évaluer le Socle à travers la relation P = m.g. Or, P = m.g n'est pas une relation considérée comme faisant partie du Socle. Par contre, la relation E = P.t, elle, fait partie du Socle, mais pas son application numérique, alors que ces deux relations sont mathématiquement équivalentes...) et, surtout, la mention de groupes à effectifs réduits, présente jusqu'alors, dispraît soudainement :

- Programmes de physique-chimie.

Pour information :

- Programmes de sciences de la Vie et de la Terre.

- Programmes de mathématiques.

- Programmes de technologie.

Des documents d'accompagnement relatifs à ces programmes en vigueur ont été publiés.

Le Socle commun est introduit par la Loi et défini par un décret. La formation au Socle commun et l'évaluation de sa maîtrise chez les élèves doivent se faire pour partie au moins au travers de situations complexes, dans ce sens que leurs résolutions nécessitent l'articulation de plusieurs capacités, la mobilisation de plusieurs connaissances et l'expression d'attitudes variées. Ces situations d'enseignement ne sont pas pour autant "compliquées", ni même à généraliser coûte que coûte.  Cela étant dit, le socle commun est détaillé, pour aider les professeurs dans son évaluation, de manière non globale, item par item, dans des grilles de références. Mais, là encore, plusieurs versions de ces grilles se sont succédées dans les dernières années. La dernière version, définitive, est mise en ligne en janvier 2011, alors que cette année-là, le Socle est censé devoir être évalué depuis septembre 2010...

Une banque de situations est proposée sur EDUSCOL pour aider les enseignants à évaluer les compétences dans le cadre de tâches complexes.

D'une manière générale, vous trouverez sur EDUSCOL et EDUSCOL-SPCFA des pistes institutionnelles pour traiter des recommandations des programmes, telles que les thèmes de convergence, la compétence 4 du Socle, ex-B2I...

La validation de la maîtrise par chaque élève des compétences du Socle est consignée, à chaque palier dans le livret personnel de compétence. L'une des origines de ce livret est le rapport de l'IGEN sur l'évaluation et les livrets de compétence.

 

Un rapport consultatif du HCE sur le collège paru en 2010 introduit la notion "d'école du socle commun", regroupement de l'école primaire et du collège. À voir l'organisation du site EDUSCOL et certains ponts faits sur le terrain entre l'école et le collège, on se trouve clairement sur le chemin d'une telle représentation...

Encore en construction...

 

- Le Socle commun sur EDUSCOL :

http://eduscol.education.fr/pid23228-cid45625/presentation.html