Exposition "Fluide électrique"

EXPOSITION « FLUIDE ÉLECTRIQUE »
Le siècle des Lumières, un héritage scientifique
Musée EDF Electropolis (Mulhouse) : du 16 juin au 31 décembre 2017

Au travers des découvertes scientifiques autour du « fluide électrique » au courant du XVIIIe siècle, l’exposition montre l’émergence d’une science nouvelle, l’électricité, qui s’inspire des idées et de la philosophie du siècle des Lumières. Entre expérimentations et observations, bien peu de domaines du savoir se sont construits avec autant de plaisir que celui de l’électricité. Il y a tant de phénomènes étranges à observer ! L’exposition s’attache à montrer de quelle manière les physiciens ont décrit leurs expériences et théories dans de nombreux ouvrages conservés au musée, également lieu de conservation du patrimoine écrit de l’électricité. Images poétiques, photos décalées, gravures, objets, vidéos illustrent la fascination pour cette nouveauté scientifique, entre magie et science. L’exposition est réalisée par le Musée EDF Electropolis d’après un travail de recherche de Louise Raguet. Elle bénéficie du soutien de la DraC Grand Est, de la région Grand Est et de la Fondation Groupe EDF.

L’exposition s’articule autour de cinq thématiques :

  • Phénomènes  électriques : les  interprétations  avant le XVIIIe siècle : Croyances et superstitions ont longtemps expliqué les phénomènes naturels que l’on ne comprenait pas. À partir du XVIIe siècle, des savants posent les bases scientifiques de l’électricité. La science moderne voit le jour.
  • Expérimentations et observations :  la science en marche au XVIIIe siècle : Au XVIIIe siècle, les expériences sur l’électricité vont se développer et s’accélérer. Les ouvrages qui relatent et décrivent précisément ces expériences, sont de plus en plus nombreux. La science électrique est en marche !
  • Science en spectacle et vulgarisation : Des salons à la cour du roi, en passant par les cabinets de physique, l’électricité se donne en spectacle grâce à des « électriciens » célèbres. Parallèlement, une volonté de vulgariser la science se développe, mais qui en bénéficie réellement ?
  • Les batailles scientifiques : L’électricité est à la mode, passionnant de nombreux scientifiques, tel l’Abbé Nollet en France. Mais c’est l’Américain Benjamin Franklin qui découvre la véritable nature de ce phénomène et invente le paratonnerre. Les deux physiciens s’affrontent, divisant l’Académie des sciences.
  • L’électricité au cœur de la nature : Phénomène naturel, l’électricité statique peut influer sur les êtres vivants. Des expériences sur les plantes et les animaux à l’invention d’une nouvelle médecine, il n’y a qu’un pas. Tout semble possible, mais l’électricité tiendra-t-elle ses promesses ?…