Actualités diverses

Exposition "Sur mesure, les sept unités du monde"



Musée des Arts et Métiers (Paris) : du 16 octobre 2018 au 5 mai 2019

« Sur mesure, les sept unités du monde », l’exposition qui donne la mesure au musée des Arts et Métiers
Aujourd’hui, sept unités universelles et fondamentales permettent de quantifier notre monde. L’exposition Sur mesure, les sept unités du monde présentée au musée des Arts et Métiers, du 16 octobre 2018 au 5 mai 2019, explore le thème de la mesure sous toutes ses coutures. De tout temps, l’homme a cherché à mesurer ou à se mesurer. Horloge, balance, sablier, sextant, gyroscope, thermomètre… Les instruments anciens et contemporains, en passant par ceux du quotidien, en sont les témoins.
Construite en partenariat avec le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE), cette exposition fait écho à un événement majeur qui aura lieu à l’automne 2018 : la redéfinition de quatre des sept unités de base, le kilogramme, l’ampère, le kelvin et la mole. Ces nouvelles définitions poursuivent l’ambition d’universalité et de dématérialisation au cœur de la création du Système international d’unités. 
Un parcours dans la collection permanente complète l’exposition temporaire. Il met un coup de projecteur sur une sélection d’objets dont le rôle a souvent été décisif dans l’histoire de la mesure. On y retrouve le mètre et le kilogramme du Conservatoire, une horloge d’espacement des trains ou encore le télescope spatial Sigma.

Les sept unités de base du Système international : le mètre (longueur), le kilogramme (masse), l’ampère (intensité du courant électrique), la seconde (temps), le kelvin (température), la mole (quantité de matière), la candela (intensité lumineuse).

L’omniprésence de la mesure
Destinée à un large public, l’exposition révèle aux visiteurs l’omniprésence de la mesure dans notre quotidien et son rôle d’aide à la décision : le temps qui passe, la vitesse de notre voiture, notre poids, le « la » en musique, les gigaoctets de nos ordinateurs… Sans la mesure, l’humain n’aurait pas de repère. Elle fait partie intégrante de notre société, tellement évidente et inévitable qu’elle se fait oublier. La mesure est néanmoins essentielle et indispensable à l’humanité pour échanger et innover en toute confiance.


Le parcours de l’exposition
Déclinée en cinq thèmes, l’exposition est une expérience à vivre. En guise d’introduction, le visiteur est invité à réfléchir sur les objets de mesure qui l’entourent dans son quotidien (réveil, compteurs). Si le corps humain peut être mesuré à l’image du célèbre Homme de Vitruve de Léonard de Vinci, les activités humaines peuvent l’être aussi : pendule de pointage, dactymètre qui mesure la frappe des dactylos, « détecteur de mensonges ».
La profusion d’instruments présentés illustre la complexité de l’acte de mesurer : thermomètre, altimètre ou encore smartphone géant détaillant les capteurs qui le composent. La mesure fait aussi appel à notre imaginaire par la charge symbolique qu’elle a pu revêtir dans l’histoire : la pesée des âmes dans l’Égypte des pharaons, le nombre d’or à la Renaissance.
Au cœur de l’exposition, le visiteur découvre les sept unités de base du Système international sur lesquelles reposent toutes les mesures de notre Univers. Cet espace agrémenté de bornes sonores invite à « rencontrer » un ingénieur, un chercheur ou un professeur qui explique pourquoi et comment sont définies chacune de ces unités. Un cabinet de curiosité présente quelques unités disparues, certaines au nom évocateur tels les chevaux-vapeur.
Mesurer c’est aussi appréhender des notions de sensibilité, d’incertitude, de fidélité, d’exactitude, de précision, d’erreur… Pour cela, il faut toute une chaîne de contrôle pour garantir la validité des mesures et instruments utilisés.
La dernière partie aborde le rôle vital de la métrologie, la science de la mesure, dans les différents secteurs d’activité (industrie, recherche...). Des appareils relatifs à la santé et au bien-être permettent de donner quelques clés pour comprendre comment les valeurs sont mesurées et les informations traitées. Enfin, les visiteurs sont invités à aller au-delà des mesures physiques pour découvrir les multiples usages de la mesure, plus subjectifs, dans la vie en société : mesure d’opinion, de comportement, statistiques…
L’exposition temporaire et le parcours dans la collection permanente sont présentés en français et en anglais.

RENSEIGNEMENTS
Musée des Arts et Métiers
60 rue Réaumur - Paris 3e
Métro : Arts et Métiers (lignes 3 et 11)
Prix : de 4 € à 9 €. 

Exposition "Poison"

Palais de la découverte : du 10 octobre 2018 au 30 août 2019

Cette nouvelle exposition proposée par le Palais de la découverte à Paris dévoile au public une trentaine d’espèces vivantes, venimeuses ou vénéneuses, dans des terrariums fidèles à leurs milieux naturels. Au-delà de la fascination exercée par le poison comme par ses producteurs, l’exposition propose aux visiteurs de découvrir la dualité de l’arme biochimique la plus remarquable de la nature : le venin, une substance qui tue, qui immobilise, qui provoque de la douleur et de la peur… Mais cette substance peut aussi sauver des vies et offre de grandes perspectives à la recherche scientifique, qui se penche de plus en plus sur l’utilisation des substances actives pour créer de nouveaux médicaments.

 

Lire la suite...

Théâtre : "Galilée, le mécano"

Du 14 septembre 2018 au 28 octobre 2018
Du jeudi au samedi à 20h45 et le dimanche à 15h00
Le jeudi 18 octobre la représentation aura lieu à 14h30

« Et pourtant, elle tourne ! » En rupture avec son époque, Galilée valide la thèse de Copernic : la Terre tourne autour du Soleil ! Les complications peuvent commencer… Ce spectacle, joué pour la première fois en France, nous conte la vie tumultueuse de cet immense scientifique, génial inventeur de la lunette astronomique, qui fit de la physique une science expérimentale. Avec humour, elle éclaire des notions telles que l’espace et le temps… et nous tient en haleine : comment Galilée n’a t-il pas été brûlé ?

Avec la participation artistique de l’ENSATT (École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre).

 

Texte : Marco Paolini + Francesco Niccolini

Mise en scène : Gloria Paris

Avec : Jean Alibert

Création son : Anouk Audart

Création lumière et scénographie : Laurent BergerDates et heures des représentations


 

RENSEIGNEMENTS ET RÉSERVATIONS

Théâtre La Reine Blanche
Métro : La Chapelle
2 bis passage Ruelle - Paris 18e
Tél. : 01 40 05 06 96
Site web : http://www.reineblanche.com - Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Projet européen ENEN+

Dans le cadre du projet européen ENEN+ dédié au développement et l’information sur les métiers du nucléaire, nous avons créé un concours destiné aux élèves d’enseignement secondaire. Les participants à ce concours doivent produire une vidéo de trois minutes sur un thème relatif à l’un des secteurs d’activité (production d’énergie, radioprotection, déchets radioactifs, médecine nucléaire…). Quinze équipes européennes seront sélectionnées pour participer à une École d’été qui se tiendra à Budapest du 1er au 5 juillet 2019. Les équipes doivent être composées de deux élèves et d’un enseignant. La langue du concours est l’anglais. Vous trouverez ci-joint l’annonce du concours.

INFORMATIONS

Des informations complémentaires sont disponibles à l’adresse suivante :

https://plus.enen.eu/competition/

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Annonce concours ENEN+.pdf)Annonce concours ENEN+.pdf

Arts et sciences des plasmas

ARTS ET SCIENCES DES PLASMAS
Une expérience de la matière ionisée
Centre Pompidou (forum 1) - samedi 7 et dimanche 8 avril 2018

Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou, forum -1

Le Centre Pompidou et le Laboratoire d’Excellence Plasmas à Paris (PLAS@PAR) porté par Sorbonne Université ont le plaisir de vous convier au Campus Arts et Sciences des plasmas au Centre Pompidou, de 11h à 19h le samedi et de 11h à 18h le dimanche.

ARTS ET SCIENCES DES PLASMAS : une expérience de la matière ionisée est un programme d’événements artistiques et scientifiques accessibles à tous : à la fois acteur et spectateur, plongez au cœur des collaborations entre physiciens et artistes et appropriez-vous le plasma grâce à des événements ludiques, interactifs et expérimentaux !

PROGRAMME

Visite des collections et moments musicaux au sein du musée, conférences et tables rondes, projection de l’œuvre audiovisuelle immersive INSIDE PLASMA conçue par le collectif d'artiste Danny Rose, espace d'expérimentation d'outils scientifiques, workshop au cœur de la matière ionisée et restitution de la résidence artistes-scientifiques.
Cet événement est ouvert à tous : osez l'immersion !

Retrouvez l'ensemble de la programmation 2017/2018 et la page web du projet.

PARTENAIRES DE L'ÉVÉNEMENT

Labex PLAS@PAR, Centre Pompidou, Sorbonne Université, CNRS, Observatoire de Paris, École polytechnique, ONERA, Université Paris Sud, CEA, École normale supérieure, Université de Cergy-Pontoise, European Physical Society (EPS), Collegium Musicae, Région Ile-de-France, Ville de Paris, ITER.